Se traiter avec l’argent colloïdal : 4 choses à savoir avant

  • Catégorie:

    Conseils et astuces

  • Date:

    31-03-2021

  • Partage:

Avec l’avènement des antibiotiques, l’argent colloïdal a progressivement disparu de la circulation. Or, cette solution possède notamment un pouvoir antiviral et permet de traiter de multiples maux. Toutefois, avec l’apparition des bactéries antibiorésistantes, il redevient aujourd’hui un remède efficace contre de nombreuses maladies. Pour vous en procurer et profiter de ses vertus, retrouvez d’abord ici 4 informations utiles.

Les principaux bienfaits de l’argent colloïdal

Pour commencer, retenez que l’argent colloïdal représente une formule liquide constituée d’ions d’argent et de particules d’argent colloïdales. Il s’obtient sur le principe de l’électrolyse. Cette solution s’utilisait par les médecins pour soigner les infections avant l’apparition des antibiotiques. Aujourd’hui, elle se révèle encore utile pour traiter certaines pathologies. L’argent colloïdal constitue donc un remède naturel que vous pourrez vous procurer pour soulager divers maux. Parmi tous ses bienfaits, vous apprécierez sûrement les points ci-après :

  • Il permet de traiter l’herpès et les verrues ;
  • Il possède des propriétés antifongiques ;
  • Il sert à stimuler la cicatrisation sanguine en cas de maladie de la peau ;
  • Il se révèle efficace pour soigner les démangeaisons ;
  • Il permet de réduire les inflammations (surtout celles cutanées) ;
  • Il s’utilise aussi pour prévenir les états grippaux et les rhumes.

Comment utiliser l’argent colloïdal ?

Pour soigner certains désagréments et maladies, l’argent colloïdal peut devenir votre meilleur allié. En effet, cette solution se distingue par ses vertus cicatrisantes, antifongiques et anti-inflammatoires. Toutefois, en absence de recherches approfondies sur ses éventuels effets nocifs, son utilisation par voie interne reste déconseillée. Par contre, vous pourrez vous en servir pour un traitement externe, aussi bien chez l’homme que chez les animaux. De même, en fonction de la maladie à soigner, l’application de l’argent colloïdal pourrait varier. Voici donc quelques exemples pour vous orienter :

  • Les maux de bouches : vous pouvez utiliser l’argent colloïdal en bain de bouche pour traiter des mycoses, gingivites ou rétraction dentaire (mais n’avalez pas le produit) ;
  • Les rougeurs oculaires : vous pouvez vous servir de l’argent colloïdal sous forme de collyre pour soulager des irritations ou inflammations des yeux (vous devez juste distiller une goutte dans chaque œil 1 à 2 fois par jour) ;
  • Les irritations de la gorge et du nez : prenez l’argent colloïdal sous forme de spray et vaporisez-le dans la gorge pour apaiser et renforcer ses défenses naturelles ;
  • L’acné : appliquez un coton imbibé d’argent colloïdal sur des boutons liés à l’excès de sébum afin de limiter la prolifération des bactéries ;
  • L’eczéma ou le psoriasis : ici, l’argent colloïdal peut soigner les maladies de peau marquées par l’apparition de plaques rouges et boursouflées.

Les précautions d’utilisation de l’argent colloïdal

D’après certaines études scientifiques, l’utilisation de l’argent colloïdal pour traiter les différents maux cités plus haut ne présente aucun effet secondaire. Cependant, si vous le consommez régulièrement, à dose élevée, ce produit pourrait entraîner un risque d’argyrisme (la peau deviendra irrémédiablement bleue). Vous devez donc rester vigilants lors de l’utilisation de la solution. En cas de doute, n’hésitez pas non plus à consulter un médecin. Voici déjà quelques précautions à prendre :

  • Vérifiez bien la composition de l’argent colloïdal : vous trouverez sur le marché de multiples catégories de produits avec l’appellation « argent colloïdal ». Parmi elles, certaines solutions se composent uniquement d’argent ionique ou d’argent protéiné (ceux-ci sont moins efficaces). Restez donc attentif ;
  • Demandez un avis médical avant l’utilisation : pour éviter tout risque, référez-vous à votre médecin avant d’employer l’argent colloïdal pour soigner une infection. Vous devez aussi suivre les précautions d’usage.

Comment bien choisir l’argent colloïdal ?

Pour trouver le meilleur produit, vous pouvez également vous baser sur de différents critères. Les plus importants se présentent comme suit :

  • La taille des particules : pour une totale efficacité, les particules doivent être fines pour ne pas s’agglutiner entre elles ;
  • La concentration : privilégiez une solution avec une faible concentration de particules (entre 5, 10 ou 20 ppm) ;
  • La qualité de l’eau : l’argent colloïdal doit être préparé avec une eau de haute qualité (double ou triple distillation ou désionisation) ;
  • La qualité des électrodes : celles-ci doivent être très pures (jusqu’à un degré de 99,99 %) ;
  • La couleur : le meilleur argent colloïdal ne doit pas avoir de couleur (la solution doit être incolore).

Ajouter un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide